Blocs de commentaires ne fonctionnent pas

Je suis passé en V18R2 et j’ai retesté les blocs de commentaires

  • commentaire */ Utilisé pour entourer le contenu et créer des commentaire en ligne ou en blocs multilignes.

Les blocs de commentaire en ligne et multi-lignes commencent par /* et se terminent par */.

  • C ommentaires en ligne - peuvent être insérés n’importe où dans le code. La longueur des commentaires en ligne est limitée à la taille maximale d’une ligne (32 000 caractères).
  • Blocs de commentaires multi-lignes - peuvent être étendus ou condensés. Les blocs de commentaires multilignes peuvent être imbriqués et chaque bloc est extensible/condensable. Les commentaires de la première ligne d’un bloc extensible resteront visibles lorsque le bloc est condensé. La longueur des commentaires multi-lignes est limitée à une taille maximale de 32 000 caractères par ligne. Le nombre de lignes n’est pas limité.
    Notes :
  • Les commentaires multi-lignes en fin de ligne ne sont pas pris en charge.
  • Les blocs de commentaire en ligne et multi-lignes sont uniquement pris en charge par 4D v18 et les versions plus récentes. Si vous utilisez cette syntaxe, l’ouverture de la base dans une version plus ancienne que 4D v18 pourrait entraîner des erreurs d’interprétation.
    Ca ne fonctionne toujours pas chez moi V18 R2 macOS Mojave

Sans titre 2

Suis-je incapable de comprendre comment taper // ?

Ça marche très bien

Les étoiles ne passent pas dans mon message précédent, quoique je les ai bien tapées mais la capture d’écran n’est pas ambiguë.
Je sais que ça fonctionne chez d’autres Bertrand !
Y a-t-il quelque chose de particulier à faire ?

et avec un espace après le /* ca ne le fait pas ?

Quel sont vos réglages dans le panneau de compatibilité ?

Voici :
image

Tu coches toutes les cases de ce message ?

Les blocs de commentaires ne sont supportés que dans le cas ou l’option “Enregistrer les méthodes en Unicode” est activée.

Je ne vois pas ce réglage car vous avez activé la notation à point.

Avez vous redémarré la base après avoir activé la notation à point ?

Si oui, je ferais une réparation de la structure.

Mais ce dialogue est différent suivant l’ancienneté de la base.
Peut-être un bug dans votre cas, c’est pourquoi la réparation de la structure pourrait apporter une amélioration.

La notation à point est activée depuis x années et la base a redémarré des centaines de fois !
Mes réponses dans le filsont toujours d’actualité ; j’ai noté des différences de comportement sur ma base convertie remontant à 1987, quoique moins nombreuses.
J’ai effectué la réparation de structure et j’ai uniquement des anomalies sur le format des images, a priori pas de quoi influer sur les commentaires des méthodes !
Il me vient une idée : est-ce lié au mode projet ? La relecture du manuel ne le dit pas.

Non, ce n’est pas limité au mode projet.
J’ai fais le test avant de vous répondre avec une base converti de 2016, en mode base et même en ayant passé mon système en Français …
Par contre, il semble que vous signalez des problèmes sur cette base depuis plusieurs années. Avez vous essayé sur d’autres bases ? Avez vous le même problème ? Et avec une base plus récente voir une nouvelle ?
Sinon, il faudra ouvrir un ticket et fournir votre structure pour investigation et réparation.

Une base vide ou presque ne pose pas ce problème.
image

Les problèmes que j’ai sont moins nombreux.
Je ne les ai pas tous en tête mais un en particulier :

  • lorsque j’avais une base ouverte, je n’arrivais plus à la quitter proprement (Quit 4D dans un menu), sans plantage
  • puis la ligne de menu a été inactivée
  • puis j’ai pu la quitter à partir du mode développement avec Fermer Bases… ou en ouvrant une autre.
    C’est ma situation actuelle ; je n’ai pas investigué plus pour savoir si je pourrais faire autrement.
    Il me revient un autre problème : WP inutilisable en mode page en 32 bits… ; pas de problème en 64 b.
    Il y a eu aussi le défilement des VISUALISER SELECTION sur mon Power Mac G5 ; il y a longtemps et la prescription est passée…
    Pas tant que ça de problèmes mais j’ai pensé que certains étaient liés à la conversion.

Je me suis fais exactement la même réflexion… Une structure avec une corruption que le csm ne détecte pas ne semble pas impossible, et doit être plus probable si elle a traversé un tas de versions.

Je ne sais pas ce que représente de tout déplacer dans une structure vierge, je n’ai jamais eu à le faire. Et je ne sais même pas si ça peut “réparer”.

Un boulot d’enfer et surtout un risque pour les données.

Je crains de ne pas avoir les moyens de me payer le suuport technique 4D pour une utilisation personnelle !

2 choses que tu peux tenter…

Si tu as gardé des vieux trucs qui ne servent plus ou douteux (formulaires en particulier, mais plus généralement tout ; récemment je suis tombé sur des encadrements qui doivent dater d’une v5 et ne passent pas en 64 bits) : un grand coup de ménage et de poubelle.

Ça commence à dater, mais je m’étais aperçu avec api_pack que ma structure comportait 2 formats de description interne des formulaires, ancien et nouveau. Ça signifiait donc que l’ancien n’était pas touché par le convertisseur, mais convertis au runtime. Comme ça ne me plaisait pas trop, pour forcer le stockage dans le nouveau format, j’avais trouvé qu’un simple “touch” suffisait :

  • ouvrir le formulaire
  • bouger n’importe quoi (genre déplacer un objet d’un pixel, ou le couper/coller…)
  • enregistrer
    Ça ne prend pas 3 secondes, mais au moins j’étais certain de ne plus avoir ce vieux format dans ma structure. Je pense qu’il n’y a que les formulaires table où ça peut valoir le coup de “secouer” de cette façon, les formulaires projet ne peuvent être aussi vieux.

La réparation de la structure par le CSM fait la même chose.
C’est une bonne idée de lancer une réparation à chaque nouvelle version majeure.
D’autant que l’outil se bonifie avec le temps :slight_smile:

Je pourrais (*) profiter du vendredi pour dire que tu ouvres la possibilité d’un tas interprétations malveillantes sur les temps plus anciens :innocent: :rofl:

Je pense à truc idiot, Bernard : tu as refais le 4dindy dernièrement ?

(*) le conditionnel est un temps créé pour les vicieux, il permet de faire en prétendant qu’on ne fait pas

À chaque fois qu’un client rapporte un nouveau cas qui n’avait pas encore été rencontré, il est inclus dans la réparation.
Je ne sais moi même pas faire autrement avec le code 4D que je gère et aucun d’entre nous je pense.