L’outil d’états rapides 64 bits est un purge!

Hello les amis,

C’est pas souvent que je suis colère, hein. Un peu plus de 30 de 4D, on est forcement plutôt flegmatique, et en plus j’aime assez bien mon outil de travail.

Mais là, franchement, c’est un truc assez honteux, salopé, dégueulasse et codé avec les pieds, qui est intégré à notre environnement et est censé nous servir au quotidien. Franchement, je comprends mal comment à ce point c’est possible. (Je suis en v17 R3, et sur Mac par défaut, même si mes applis sont crossplatform.)

Fonctionnement erratique sur des tas de points. FIXER TITRES tables et champs pris en compte au petit bonheur (a fortiori dans les formules) ; des formats booléens non fonctionnels ; des galères pour des trucs aussi cons que choisir une police et corps de caractère (dans en-têtes et pieds de page notamment, mais pas que) ; des menus désactivés mais pas réactivés ; des formules qui disparaissent sans raison… et c’est juste un petit aperçu, hein.

Ce n’est franchement pas sérieux de livrer un module comme ça. Je perds un temps fou pour un truc qui devrait marcher « à peu près », et je suis vénère.

N’utilisant pas encore les versions 64 bit (merci 4D View), je n’ai pas eu trop l’occasion de me frotter avec ce nouvel éditeur, mais j’ai eu effectivement des retours de mon collègue qui a eu énormément de mal lors d’une présentation chez un client à faire des choses très simples qu’il faisait au quotidien sans problème avec l’éditeur d’état en 32 bit.

Je vous encourage à remonter les problèmes (sur TAOW) comme cela, ils seront corrigés lorsque je passerais enfin au 64 bit :mrgreen: :roll: :wink:

Ça m’arrive de faire ça (ce que j’ai fait par exemple le 24/08/2018, pour un bug vérifié le 29/08/2018, le ACI0098649, qui n’a… toujours pas été corrigé) mais là, il y en a trop. J’ai indiqué dans mon post les plus importants. Mais à ce niveau, je ne peux perdre de temps à les lister. C’est juste « ni fait ni à faire », ou plutôt, justement, c’est à faire… (Tiens, je signale un autre problème encore : tenter d’interrompre une impression depuis les états rapides bloque tout. C’est super ! solution : « forcer à quitter » 4D, rien trouvé d’autre…)

Quand 4D aura, aura corrigé mon bug d’août 2018, je prendrai peut-être le temps de signaler quelques énormités. Je suis peut-être excessif, mais là il y a de quoi. Ça ne sert à rien d’ajouter des tas de nouveautés si notre outil de travail se dégrade, et nous empêche de faire du bon boulot, dans la joie et la bonne humeur…

L’ensemble de mes clients utilisent cet éditeur (en 32 bit) au quotidien ; que cela soit par eux-mêmes ou grâce à des états qu’on leur fournit ; Je suis entièrement d’accord que c’est un outil INDISPENSABLE. Il va certainement y avoir des problèmes lors de notre passage en 64 bit outre les bugs que vous évoquez l’outil n’est plus ISO fonctionnel avec l’éditeur 32 bit.

À savoir que je me bats au quotidien pour faire corriger les régressions introduites dans l’éditeur en 32 bit également. La dernière en date porte sur les tableaux croisés d’heures (les sommes ne fonctionnent plus… :evil:). Allez expliquer au client pourquoi un état qui fonctionnait bien en v16 ne fonctionne plus en v17…